Je discutais récemment avec une personne qui m'expliquait que le réchauffement climatique était une catastrophe. Elle argumentait ses dires avec des exemples la touchant ( température au Groenland, souffrance des animaux ne pouvant s'adapter, etc.). Ensuite, cette même personne, que j'apprécie beaucoup au demeurant, m'expliquait que beaucoup de populations les plus pauvres du monde souffraient terriblement, voir de plus en plus, alors que les plus riches des pays riches avaient augmentés leurs fortunes de 25% en un an. Ce qui est tout à fait exact (Je ne pus m'empêcher de lui conseiller, avec un tel constat, d'adhérer à la Fase).

                 Oui mais voila, là ou ça se complique c'est que 10 minutes avant, il m'expliquait que, grand voyageur dans l'âme,  il allait de nouveau repartir dans un pays à l'autre bout du monde, ce qu'il fait tout les 6 mois. Et là, je dois reconnaitre que, si j'ai déjà essayé de lui expliquer que tous nos gestes étaient une petite conséquence à responsabiliser, je n'ai pas, pour la énième fois, essayer de lui dire que sur http://www.goodplanet.org/ il était possible de compenser ses émissions de CO2. Et donc de prendre l'avion en bonne conscience. Ensuite, il m'expliquait que très généreusement, il reversait ses points de fidélité de sa carte d'hypermarché pour des bonnes œuvres. OK.....

                 Mais franchement, dans notre société de consommation, venir tenir une conversation sur le malheur du monde, de la pauvreté puis sauter dans un avion pour faire 6000kms et ne jamais prendre 1€ de son budget loisir pour aider les autres, c'est pas du foutage de gueule à haute dose ?  

                 En attendant, y'à le papa de Robin Richard qui en est à son 5eme jour de grève de la faim pour que son fils ait des soins corrects, devant le ministère de la santé, et tout le monde s'en fout. Triste monde......